Réussissez vos études en apprenant à gérer votre stress

Les études supérieures sont une période passionnante de la vie, une opportunité de se développer personnellement et d’élargir ses perspectives de carrière grâce à l’acquisition de nouvelles compétences et connaissances. Cependant, cela peut être aussi un moment de stress intense pour de nombreux étudiants, en raison de la pression académique et des attentes élevées de leur famille ou de leur entourage. Apprendre à gérer le stress est donc un élément crucial pour réussir ses études.

Identifier les causes de stress chez l’étudiant

Comprendre les facteurs qui entraînent le stress est la première étape pour apprendre à le gérer. Le stress chez les étudiants peut être causé par des facteurs externes, des pressions internes ou des situations liées au perfectionnisme. Voici ces trois principaux facteurs en détail.

Analyser les facteurs externes

Les facteurs externes sont principalement liés à l’environnement de l’étudiant, tels que les pressions familiales et les attentes élevées des enseignants. Les conflits interpersonnels, les problèmes financiers et les exigences du marché de l’emploi peuvent contribuer au stress chez les étudiants. Pour gérer ces sources de stress externes, il est important de travailler sur ses compétences interpersonnelles et de chercher un soutien auprès de ses pairs, ainsi que de la part des conseils des enseignants, tuteurs et conseillers.

Examiner les pressions internes

Les pressions internes sont des pressions que les étudiants se mettent eux-mêmes, comme la peur de l’échec ou la surcharge d’informations qui sont souvent liées à leur propre perfectionnisme. La prise de conscience de ces tendances à l’auto-pression est la première étape pour les surmonter. Les suggestions suivantes telles que la pratique de l’auto-compassion, la prise de recul et la réduction de l’exigence de perfection, peuvent aider à réduire la pression interne et donc diminuer le stress.

Détecter les situations de perfectionnisme

Une autre source importante de stress est liée au perfectionnisme. Le perfectionnisme est lié à des attentes irréalistes que les étudiants ont d’eux-mêmes ou de leur environnement. Apprenez à identifier les signes du perfectionnisme et prenez des mesures pour réduire sa pression en limitant le sentiment d’obligation de tout réussir à chaque fois, en acceptant que l’erreur est humaine.

Apprendre à gérer le temps efficacement

Un autre facteur important pour gérer le stress est la gestion efficace du temps. Pour beaucoup d’étudiants, le stress est causé par l’échéance des travaux et projets qui les attendent. Il est alors important de gérer votre temps de manière efficace. Les conseils pratiques suivants peuvent vous aider à améliorer vos compétences en matière de planification :

Prioriser les tâches en fonction de leur importance

Il est important de prioriser ses tâches en fonction de leur importance pour ne pas s’attendre à accomplir tout dans un délai très court, ce qui peut augmenter le stress. Planifiez les tâches importantes d’abord et les tâches moins importantes plus tard pour éviter de les négliger.

Déléguer les tâches secondaires

Des tâches importantes, il y a des tâches secondaires qui peuvent être déléguées, comme la préparation des documents ou encore la relecture de vos travaux à remettre. Laissez à leurs collègues ou amis proches, les tâches les moins importantes pour vous concentrer sur les tâches les plus importantes.

Établir un planning réaliste de travail

Un planning réaliste de travail permet de mieux organiser son temps. Essayez de planifier suffisamment de temps pour chaque tâche afin d’éviter la précipitation et le stress. Évitez de tout planifier en une journée, ou tout planifier pour une semaine entière, sans prendre en compte les petites pauses qui vous permettent de vous vider l’esprit.

Adopter une alimentation saine et pratiquer une activité physique

L’alimentation et l’exercice physique sont importants pour une bonne gestion du stress. Une alimentation saine permet de réduire les effets du stress sur le corps et le cerveau, tandis que l’exercice physique, en libérant de l’endorphine, aide à réduire le stress. Outre les équilibres nécessaires, il est important de bouger fréquemment pour activer votre corps et libérer tout ce stress accumulé de la journée.

Exercer des techniques de relaxation et respiration

Enfin, l’apprentissage de techniques de relaxation et de respiration est très utile pour gérer le stress. Par exemple, la technique de respiration diaphragmatique, la méditation et la relaxation musculaire progressive sont des moyens éprouvés pour réduire le stress et vous permettre d’être plus détendu pendant vos études. C’est là, l’un des meilleurs moyens pour que vous puissiez vous relaxer à tout moment, dans n’importe où, lorsque vous en ressentez le besoin.